Atelier Culture et Loisirs

 

    

  • Développer sa culture générale ;

  • Visiter des expositions, des musées ;

  • Construire les projets de visites ;

  • Améliorer ses connaissances ;

  • Echanger et discuter en équipe ;

  • S’épanouir et s’amuser tout en se cultivant ;

  • Découverte du monde extérieur ;

  • Développer les regards critiques lors d’expositions diverses ;

  • Favoriser les contacts, échanges avec les personnes de l’extérieur et apprendre à bien se comporter en société ;

  • Découvrir ou redécouvrir les plaisirs des sorties (verre, restaurant, …) ;

  • Découvrir d’autres horizons à travers les expositions, spectacles, etc.

 

 

Atelier « Contact avec l’animal »

 

  • Rencontre et découverte d’un animal (chien en extérieur et chat en intérieur) dans le cadre du refuge ;

  • Apprendre à respecter l’animal comme un être vivant ;

  • Au niveau du personnel encadrant, trouver un animal correspondant aux possibilités de chaque bénéficiaire (taille, caractère, disponibilité des animaux accueillis) ;

  • S’initier à la promenade et apprendre à s’adapter au rythme et aux besoins du chien ainsi qu’à son comportement ;

  • Responsabilisation du bénéficiaire dans sa relation avec le chien qu’il promène : évaluer les risques possibles durant la promenade le long des routes à la fois pour lui mais aussi pour la sécurité de l’animal ;

  • Arriver à se décentrer et ainsi à s’occuper d’un autre être vivant qui a besoin de notre attention ;

Profiter des échanges avec l’animal lors des moments plus libres, le caresser, lui parler et percevoir sa reconnaissance pour le moment passé avec lui ;

  • Arriver à accepter de ne pas accompagner le même animal à chaque fois de façon à ce que celui-ci ne s’attache pas trop au bénéficiaire. En effet, ce sont des animaux qui peuvent être adoptés et quitter le refuge pour intégrer une famille.

 

Atelier asino-pédagogie / asino-thérapie

 

       

  • Travailler avec un âne est un processus d’accompagnement de la personne qui se base sur l’extraordinaire bienveillance de cet animal. En effet, celui-ci présente une rare capacité à entrer en résonance avec les émotions et les sensations qu’il perçoit chez les êtres humains.

  • La première approche d'un âne s'effectue en fonction du ressenti de chaque bénéficiaire et toujours en présence de l'éducateur et/ou de l'ânier ;

  • Pour certains ce sera directement le contact et l'envie de caresser l'animal, pour d'autres il s'agira d'abord de l'observer puis d’oser aller vers lui avec l'encouragement de l'accompagnant qui le rassure ;

  • Les accompagnants créent le lien en montrant comment aborder les ânes, en décrivant le caractère de chacun d'entre eux, en expliquant ce qu'il faut savoir sur leurs habitudes, leurs modes et lieu de vie ;

  • En caressant les animaux, en les brossant, en leur donnant à manger et en les promenant à la longe, le bénéficiaire crée des liens et investit sa relation avec l'âne ;

  • Les bénéficiaires s'occupent des ânes en leur procurant des soins mais les ânes peuvent aussi se rendre utiles et faire plaisir aux bénéficiaires en les promenant dans des calèches ;

  • On peut envisager le travail comme étant à la fois ludique, pédagogique et thérapeutique. L'accompagnant organise ses objectifs en fonction des besoins, du rythme et des émotions de chacun.

 

Sorties

 

  • S’ouvrir vers l’extérieur ;

  • S’insérer dans la société et composer avec celle-ci ;

  • Sortir du quotidien, développer la sociabilité grâce aux contacts avec des personnes extérieures au service ;

  • Apprendre à accepter le regard de l’autre et à gérer ses comportements de façon à enrichir les échanges (intégrer les règles et les codes de la société) ;

  • Gérer son budget, dépenser en tenant compte de ses réels besoins ;

  • Apprendre à évaluer le prix des choses ;

  • Apprendre à faire des choix ;

  • Se faire plaisir, s’amuser, s’épanouir.

 

Activités ponctuelles

 

  • En fonction des propositions reçues par l’extérieur, notre service participe à diverses expositions, représentations et activités ponctuelles : journée sportive ludique organisée par la Province de Liège, discothèque le cube à Barchon, mascarades à Bastogne (exposition et spectacle), Pan’Art à Liège, cinéma, foire à Liège, …

  • Nous organisons également principalement durent les temps de vacances, des activités extraordinaires collectives : barbecues, parcs d’attractions, parc animaliers, journées marche, visites diverses culturelles, …

  • Ces activités demandent aux bénéficiaires de s’adapter à un programme non-ritualisé, à découvrir de nouvelles choses dans un contexte d’intégration important.  Le temps du repas est pour eux important et source de beaucoup d’échanges.  Nous travaillons également par ce biais le sentiment d’appartenance au groupe et les habilités sociales.

  •  Lors de ces sorties, il est important que nous soyons nombreux pour encadrer le groupe car nous devons gérer l’accessibilité des lieux (nombreuses chaises roulantes, certaines personnes doivent être accompagnées dans la marche, …),  les problématiques de comportements, les soins à donner dans des lieux qui nous sont étrangers.  Il est fréquent que plusieurs personnes du staff (chef éducatrice, psychologue, assistante sociale, kiné, directrice) accompagnent pour que les projets puissent se faire et de manière qualitative.

 

 

Activités spécifiques

 

  • Certains de nos bénéficiaires ont un projet personnel à l’extérieur que nous soutenons.  Nous participons à sa mise en place, à son évaluation, à son maintien ou non suivant l’évolution, les besoins, les envies.

  • Nous pouvons citer à titre d’exemple, l’intégration de Luc au resto du cœur et Jacques au CLARAH.  Nicole a été durant des années tenir compagnie à des personnes âgées en maison de repos.  Elle a été confrontée à plusieurs décès et le projet a pris fin suite à son désarroi et d’un commun accord entre la personne, l’équipe de la Sève et la maison de repos.

Culture et loisirs2.jpg
Culture et loisirs1.jpg
Contact avec l'animal.jpg
Anes1.jpg